ZHANG DALI, acryl on canvas, 2011
plusieurs oeuvres dans la collection

Sous un nom de code critique « AK-47 », la Kalachnikov russe, Zhang Dali a réalisé des portraits de travailleurs migrants, symbolisant l’oppression de ses concitoyens chinois. Les travaux d’infrastructure commandés par le gouvernement ont donc rapidement abouti à de puissantes zones métropolitaines qui placent la Chine sur la carte du monde.

Avec beaucoup d’empathie, l’artiste a donné à l’ouvrier, qui vit dans des conditions épouvantables, un nouveau visage et une nouvelle dignité. « Je crois que les gens sont le produit de leur environnement. Je suis préoccupé par les changements dans notre cadre de vie imposés par l’argent et le pouvoir. »

Avec la même note critique, Zhang Dali a également sculpté ses « Offsprings », un groupe de personnes qui étaient toutes suspendues aux pieds , comme des objets accrochés au plafond.

– Pour plus d’œuvres de cet artiste, contactez la galerie. –

Retour à l’aperçu.