TONY CRAGG, 1981, waste wood

L’humour qui caractérise le travail de cet artiste de l’assemblage attire l’attention sur les objets manufacturés de notre quotidien. Cragg crée des compositions murales à partir de déchets plastiques et fabrique des objets composés notamment de résidus de verre, de pierre et de bois. L’empirisme comme unique source de connaissance constitue l’idée fondamentale sous-tendant cet emploi des matériaux. Every body’s Friday Night  jette un regard critique sur la surabondance matérielle de l’Occident. Cragg réhabilite les objets déclassés en un nouveau tout, en un puzzle synthétique.

– Pour plus d’œuvres de cet artiste, contactez la galerie. –

Retour à l’aperçu.