FRIEDENSREICH HUNDERTWASSER, 1959, watercolour

L’architecte et peintre Friedensreich Hundertwasser, qui a aussi construit à Vienne un quartier portant son nom, s’est montré en tant que peintre perméable au Jugendstil. Il est l’artiste vert qui veut peindre le monde autrement, d’une manière ironique et respectueuse de l’environnement. Der fruchtsame Berg der traurige Berg est une œuvre liée à son plaidoyer en faveur du « droit de la fenêtre ». Dans son « manifeste de coffrage » qui fustige la monotonie architecturale, il plaide pour qu’on laisse paître des vaches sur les toits. Cet art apporte une note écologiste et critique émanant d’un personnage hors du commun.

– Pour plus d’œuvres de cet artiste, contactez la galerie. –

Retour à l’aperçu.